Centre Corse | Vivario

Vivario

Vivario - Vivariu

20219 VIVARIO
Tél : 04 95 47 20 05
tete de maure
Du lundi au vendredi :
9h30 à 12h

Commune de montagne Vivario est au cœur de la Corse dominée par le Monte d’Oro (2389 m). Ce gros bourg est traversé par la route territoriale 30 qui relie Bastia et Ajaccio. Tattone, Canaglia, Vizzavona, Savaggio sont les autres hameaux et lieux-dits de la commune. Son territoire est en partie couvert de forêts, communale et territoriale. La forêt territoriale de Vizzavona composée à plus de 60%de pins lariccio et à partir de 1100m de hêtres, sa flore est riche dont des espèces rares d’orchidées et des cèdres .On raconte de nombreuses légendes sur cette forêt. Ainsi la » fontana acqua bulita » aurait des eaux chaudes en été et froides en hiver, et changerait provisoirement le vin en eau. On disait également que des sorciers livraient leurs sabbats près du Monte d’Oro non loin de la Foce, et se réunissait pour négocier le sort des âmes de la région. Au Monte d’Oro, dans un lac vivrait un monstre qui aurait le don de prophétie. La rivière Vecchio et ses affluents Manganello et Santa Maria traversent la commune.

Dès le VIème millénaire et au IIIème pendant ces deux périodes néolithiques distinctes les lieux furent occupés, en attestent les découvertes faites par Forsyth-Major et le père Doazan dans la grotte de Southell. Pendant la période romaine Vivario était un axe de pénétration de l’intérieur de l’ile. Au IX émet siècle serait né au hameau de Prello (en ruine aujourd’hui) le Pape Formose. C’est également la patrie des frères Bartoloméo qui connurent une série d’aventures rocambolesques sur les mers. L’un d’entre eux s’illustra aux cotés de Sampiero.
On peut visiter l’église paroissiale St Pierre aux liens au centre du village, la chapelle Notre-Dame des Neiges au col de Vizzavona, la chapelle Notre-Dame de la forêt, près de la gare, la chapelle San Petro à Tattone, le fortin de Pasciolo construit en 1770 par les Français et qui devient une prison sur ordre du général Morand pour y enfermer les rebelles du Fuim’orbo, le fort de Vaux construit en 1772 au col de Vizzavona, sa Diane chasseresse sur la place, le pont ferroviaire qui enjambe le Vecchio construit par Gustave EIFFEL, son monument aux morts œuvre du sculpteur corse Noel Bonnardi. Le village est dynamique avec ses nombreux commerces, restaurants, cafés, hôtels… Tattone abrite une partie du centre hospitalier intercommunal Corte-Tattone. La population fut de de 2727 habitants en 1891 surement dû à la construction du chemin de fer, elle est aujourd’hui aux de cinq cents habitants.

Fête Patronale : 1er août
Le 16 juillet la confrérie des « Dames de la Miséricorde d’Ajaccio » fête Notre-Dame du Mont Carmel à la chapelle Notre-Dame de la Forêt.