Calvi - Balagne | Calenzana

Calenzana

Calenzana est le centre géographique de la Balagne, et surplombe le golfe de Calvi. On peut y déguster le fromage "U Calinzanu", des "Canistrelli", de la charcuterie, du miel et de l'huile d'olive.

La ville est placée sous la protection de Sainte Restitute qui, selon la légende, aurait elle-même choisi l’emplacement de la chapelle qui porte son nom. Elle fut érigée au XIIe siècle à l’endroit où la sainte et ses compagnons auraient été ensevelis après leur martyre. À l’origine, la chapelle aurait dû se situer plus loin mais, chaque nuit, les outils étaient miraculeusement déplacés. Les calenzanais y virent un signe de la sainte et construisirent la chapelle selon son souhait. On célèbre son culte le 21 mai, et ses reliques sont portées en procession dans le village. Dans la chapelle, on voit le sarcophage de marbre blanc, découvert en 1951 et qui renfermerait les restes de la sainte.

Près de la chapelle Sainte Restitute se trouve la statue menhir de Luzzipeiu. Elle a été transportée ici dans les années 1950. Autrefois, les bergers la faisaient tourner pour s’assurer de bonnes récoltes. On raconte qu’il s’agirait d’un guetteur qui aurait été pétrifié après avoir donné l’alerte, pendant les invasions barbaresques.

Saint Bernardin, très populaire en Balagne, est né au village. On voit encore sa maison natale, près de l’oratoire St Antoine. Mort en 1653, il avait demandé que sa chambre soit toujours allumée d’une veilleuse. Les calenzanais ont perpétué cette tradition jusqu’au début du XXe siècle.
On peut visiter l’église paroissiale Saint Blaise, imposant monument aux murs blancs construit par l’architecte Domenico BAINA. On remarquera son maître autel en marbre polychrome, son trône épiscopal et la statue de Sainte Restitute datée du XVe siècle.

A côté de l’église paroissiale, on voit le Campo Santo dei Tedeschi, le cimetière des allemands morts lors de la bataille de Calenzana en 1732. Mercenaires à la disposition de Doria, ils furent massacrés par les troupes corses de Ceccaldi. Les calenzanais, pourtant moins bien armés que leurs ennemis, s’illustrèrent par leur courage et remportèrent la bataille.
Calenzana est enfin le point de départ de plusieurs randonnées : le GR 20, le Mare e monti et l’ascension du Monte Grossu.

Un marché quotidien. Aéroport Calvi-Sainte-Catherine ; aéroclub Calvi-Balagne. De nombreuses promenades et excursions, départ du GR20.

Foire : du 21 au 24 mai
Fête de Sainte-Restitute avec animation culturelle. Procession du Vendredi-Saint et cérémonie de la "Granitola".

Au mois d'août se tient un festival lyrique remarque : Les rencontres de Calenzana.