Calvi - Balagne | Lumio

lumio

Lumio

lumio

Construit en hauteur, le hameau abandonné d’Occi offre une vue panoramique sur la mer et les environs. Il était habité au XVème siècle par les habitants des côtes fuyant les incursions sarrasines. Le village déclina du XVIIème au XVIIIème siècle, pour être ensuite rattaché à la commune de Lumio. Son dernier habitant, Félix Guidicelli, y est mort en 1927.

Dans l’ancienne église du village se trouve un caveau rempli d’ossements. Après cette macabre découverte, les historiens en ont déduit que, durant une épidémie, on aurait jeté à cet endroit les personnes qui ne pouvaient pas être guéries.

A 1 kilomètre au sud du village, on peut visiter dans le cimetière l’église romane St Pierre et St Paul, classée monument historique. Elle est construite en granit rose, et le linteau de sa porte est orné de deux lions. Certains pensent, d’après ses ornements, qu’elle se situerait sur un ancien temple de Jupiter, mais d’autres pensent qu’il s’agissait d’un temple d’Apollon. En effet, le nom du village est assez proche du latin lumen, la lumière.

On raconte au village que l’abbé Colonna de Leca aurait trouvé, au XVIIIème siècle, le trésor du dernier roi maure de Corse. En effet l’abbé, qui n’était pas un homme riche, se mit du jour au lendemain à acquérir des propriétés et à faire construire à Lumio une école. On voit encore aujourd’hui la Carrubo, cette maison en pierre de taille à arcades qui domine le village. Les travaux furent inachevés à sa mort, et le bâtiment ne fut entièrement rénové qu’en 1962.

Marine de Sant'Ambroggio*, développée sur 50 ha : port de pêche et de plaisance, complexe sportif, station balnéaire : club hippique, campings. Centre équestre.

Fête : 29 juin
Feria di an Petru di Lumiu : juillet