Cap Corse | Ersa

ersa

Ersa

ersa

C’est la commune la plus au nord du Cap, nommée Arsia par le passé. Elle appartenait autrefois au fief des San Colombano de Rogliano, avant d’être dévastée par les incursions barbaresques au XVIème siècle.

Des sept hameaux et deux marines qui composent la commune, Barcaggio est sans doute la plus célèbre. C’est un petit port, situé à la pointe du Cap, qui fait face à l’île de la Giraglia avec sa tour génoise ; il aurait inspiré Hergé pour Tintin et l’île noire, selon les habitants. Les habitants de l’îlot tiraient autrefois leurs richesses de la pêche au corail. Vers la pointe d’Agnello, en sortant du hameau, on peut emprunter le sentier des douaniers, pour terminer la promenade sur la grande plage de sable blanc.

A la marine de Tollare, petit port de pêcheurs, on peut voir la tour génoise et le sémaphore du Cap. C’est un agréable hameau, très tranquille, aux maisons anciennes. On peut également visiter le hameau abandonné de Suerto, avec sa chapelle Saint Nicolas située au col du même nom, qui offre une très belle vue sur le nord du Cap.

Piazza est le centre de la commune. La mairie et l’école se trouvent dans un ancien couvent daté du XVIIème siècle, juste à côté on peut voir son église paroissiale Santa Maria Assunta, qui renferme un beau tabernacle italien de style baroque.

Enfin, au hameau de Bonifacio, on découvre le moulin Mattei qui domine le col de Serra et offre, par temps clair, une vue fantastique sur les deux versants du Cap jusqu’à l’archipel toscan. La famille Mattei est surtout connue pour l’apéritif qui porte son nom. Créé en 1872, le vin du cap au quinquina devait faire la fortune de la famille.