Haute Vallée de la Gravona | Eccica Suarella

Eccica Suarella - Eccica Suaredda

20117 ECCICA SUARELLA
Tél : 04 95 28 40 11
Fax : 04 95 28 44 95
tete de maure
Du lundi au vendredi :
8h30 à 11h45 et 13h30 à 16h45

Située sur deux collines en vis-à-vis, la commune appartient à l’ancienne piève de Cauro. Elle est constituée de deux villages se faisant face : Eccica étagé sur une colline, et Suarella au sommet d’un coteau. Tous deux sont d’un caractère paisible et traditionnel : belles maisons en granit rose, passages sous voûtes, toits anciens. Les deux hameaux sont entourés de forêts et dominent le Prunelli. De quoi se laisser charmer par l’élégance des lieux et de ses environs, à peine à 15 km d’Ajaccio. À égale distance des deux hameaux, on peut visiter l’église Saint Thomas, typiquement néoclassique avec son architecture arrondie et la coupole de son clocher. On trouve également une chapelle dans chaque village.

D’un point de vue historique, des sépultures d’immigrés corses décédés à Rome en 1531 et originaires de Suarella, attestent de l’existence du village aux environs du XVe/XVIe siècle. Et par la suite, le cadastre napoléonien et les registres terriers de 1793 viendraient confirmer ses origines médiévales, faisant mention de l’existence d’un château sur les hauteurs d’Eccica.

En termes d’évolution, la commune a vu sa population considérablement augmenter depuis la seconde moitié du XXe siècle, passant de moins de 400 habitants à la fin de la Seconde Guerre mondiale, à près de 1200 habitants aujourd’hui. Sa proximité avec Ajaccio, et son micro climat entre les montagne et la mer toute proche, en font un espace accueillant au cadre privilégié.

Personnalités liées à la commune :

C’est dans ce cadre que Sampiero Corso trouva la mort en 1567, assassiné dans une embuscade tendue par la famille d’Ornano, pour venger la mort de leur fille Vannina. Les frères Ornano, aidés par des mercenaires, poursuivèrent Sampiero de leur haine. Après avoir soudoyé l’écuyer de leur ennemi, ils l’attendirent embusqués vers Eccica. Sampiero, sentant sa fin venir, ordonna à son fils et ses suivants de prendre la fuite, et il resta seul pour combattre ses assaillants. Blessé par les deux frères Ornano, sa mort fut lente et douloureuse. Une stèle a été érigée dans le maquis à l’endroit du combat, en 1891. On la trouve en venant de Suarella, en suivant la route jusqu’au pont du Prunelli. Un sentier mène ensuite à la stèle, sur laquelle on peut lire : « Sampiero Corso est mort ici pour la patrie le 27 janvier 1567. Érigé par les soins du Dr Costa à Bastelica ».

Activités et lieux d’intérêt :

  • L’Église St Thomas du XVIe restaurée sous Napoléon III, typiquement néoclassique.
  • A Torra, l’élégant clocher isolé d’alarme.
  • Les fontaines sur la place du village au cœur des bâtisses, avec leurs passages voûtés datant du XVIIe siècle.
  • La stèle commémorative de Sampiero Corso (petit chemin de randonnée de 40 min de marche A/R)

Fête communale : 8 septembre
Fête patronale : 21 décembre