Île-Rousse - Balagne | Monticello

Monticello

Monticello - Monticellu

monticello

EN HOMMAGE A FANFAN MATTEI (ELEVEUR ET POETE)

Monticello s’étend de la mer ‡ la montagne sur un grand territoire dont une partie fut cédée pour la construction d’Ile rousse en 1758. Monticellu est riche du patrimoine historique de la Paroisse berceau de la famille ORTICONI, dérivant du Château ancestral d’ORTICA ou de VORTICA, dont les premiers Seigneurs d’origine Franque sont attestés dans des chartes du XIème siècle, conservées au Cartulaire du monastère de l’île de la GORGONA (et dont les imposantes ruines consolidées par l’équipe d’archéologues de Geneviève MORACCHINI-MAZEL continuent de couronner le village depuis le site de la Punta Columbaghja). Monticello est dotée d’un précieux patrimoine religieux, dont les fleurons sont les trois églises baroques de San Sebastiano (Paroisse), San Carlo Borromeo (confrérie, datée de 1697), et de San Francesco (de 1663). Les ruines de la plus ancienne église du village, San Quilico (saint Cyr, enfant martyr),se trouvent encore à l’intérieur du cimetière de Monticello servant de base à la chapelle funéraire des ORTICONI-ARRIGHI DE CASANOVA. Les églises principales de San Sebastiano et de San Carlo conservent les chapelles seigneuriales blasonnées des ORTICONI, créées par le Capitaine Antonio ORTICONI ( 1632-1701 ), appelé «il Santo «, Benemerito de la République de Gènes. Il existe encore un monument singulier « A Funtana Suprana « portant une dédicace au Duc de BORDEAUX, héritier de la Couronne de France. La naissance en 1820 d’Henri d’ARTOIS, enfant posthume, avait été fêtée dans tout le Royaume ...jusque dans les montagnes Corses ! La plus importante demeure de Monticello est le Palazzu MALASPINA, datant de 1650 où Pasquale de PAOLI séjourna longuement de 1790 à 1796, chez sa nièce par alliance, la Dame du lieu, Angela Felice DE FABIANI, épouse depuis 1789 du Colonel Giudice Antonio LEONETTI ( le neveu du Babbu) .