Ajaccio | Cauro

Cauro - Cauru

Teghia
20117 CAURO
Tél : 04 95 28 40 89
Fax : 04 95 28 41 81
tete de maure
Du lundi au vendredi :
8h30 à 12h et 14h à 17h
Fermé le mercredi après-midi

Autrefois gardé par deux châteaux forts dont ne subsistent que des ruines, Cauro a gardé son charme montagnard, et possède un beau beffroi médiéval.
Le village est surtout réputé pour abriter le crâne de Sampiero Corso, qui avait été scellé dans l’une des pierres de l’église Santa Barbara. Après la mort du héros, sa tête fut exposée à Ajaccio, mais les autorités ordonnèrent de la déposer à l’église. On ne sait toujours pas comment les habitants de Cauro réussirent à obtenir le crâne, qui fut retrouvé en apposant une plaque de marbre pour les paroissiens morts pour le pays.

Dans le même registre, on peut signaler une étrange coutume de Cauro, qui consiste à déposer un crâne dans le lit d’un ruisseau pour faire cesser une sécheresse.

Aux environs de l’an mil, Cauro fut le théâtre des affrontements entre le comte Arrigo Bel Messere (beau seigneur) et ses ennemis, les seigneurs de Travaleto, qui régnaient sur Cauro. Descendant d’Ugo Colonna, le comte Arrigo est resté un personnage très populaire dans la région. Il fut tué par un mercenaire envoyé par ses ennemis, et ses sept fils noyés. Dans ses chroniques, Giovanni Della Grossa rapporte que cette tragédie avait été anoncée par une voix venue d’ailleurs, qui prédisait que quand le seigneur mourrait, la situation de la Corse ne ferait que s’empirer. Quelques temps plus tard, la femme d’Arrigo ligua les seigneurs des environs contre la famille Travaleto, pour venger la mort de son mari. Leurs deux châteaux furent assiégés, et les survivants, dépossédés de leurs biens, vivent désormais dans la misère.

Fête Patronnale : 4 décembre