Le Nebbiu - Conca d'Oro | Farinole

CC Conca d'oru - Farinole

Farinole

20253 FARINOLE
Tél : 04 95 37 10 60
Fax : 09 61 46 37 42
tete de maure
Le mardi : 8h30 à 11h30
Le vendredi : 14h à 17h30

A mi-chemin entre le Nebbiu et le Cap, Farinole est composé de trois hameaux (U POGHJU - BRACCULACCIA - SPARAGAGHJU) et s’étend jusqu’à la mer, le long d’une côte sauvage et très découpée, où l’on peut voir une très belle tour génoise. La marine de Farinole possède ainsi de très belles plages, dans un cadre privilégié et préservé. Le centre de la commune est le hameau de Braccolaccia, où l’on peut visiter l’église Saints Côme et Damien. A l’extérieur, on voit encore les ruines du couvent Saint François, construit au XVIIème siècle, ainsi que plusieurs chapelles.
La Marina : Sa marine avec sa tour génoise datant de 1562, financée par un impôt collecté auprès des villageois.

Son chantier naval « u scalu vechju » en pleine activité sous PASQUALE PAOLI au sud de la maison cantonière. Un centre de construction navale sera développé à Farinole. On y construira entre janvier et mars 1762 une demi-galère. Le felucone Il Terrore paraît aussi y avoir été construit à la fin de 1762. Afin de décourager toute tentative génoise, Paoli fera amener des canons supplémentaires à la tour de Farinole. Des galions espagnols qui s’étaient réfugiés dans le Golfe du Nebbiu pour cause de mauvais temps, ont coulé à la mi-décembre 1555 à quelques encablures. Il paraît que des boulets de canon sont encore visibles. La légende suggère que «La Grotte du Bandit» avait fait office de cache du butin récupéré.

A Ferrera : La mine de magnétite de Farinole a été exploitée vraisemblablement à partir de 1550 par les gênois jusqu’au XVII è siècle. Elle a été creusée au feu. La roche est tellement compacte qu’à partir de 1623, il a fallu utiliser la poudre noire pour extraire le minerai et c’était une des premières fois en Europe. Il reste l’entrée double avec un pilier rocheux de toute beauté.Elle a été ensuite reprise au XIX ème siècle par les français et deux autres galeries ont été créées.Cette mine est une richesse patrimoniale, archéologique et pédagogique de notre village. Elle est visitée par les spécialistes en géologie, les étudiants et les touristes qui peuvent admirer en s’y rendant un panorama grandiose.
Couvent : Le couvent de MARIANDA, fondé en 1606 et achevé en 1750, a été financé par les dons et legs des 3 communes de BARBAGHJU, FARINOLE et PATRIMONIU. Il est accessible à pied en partant de la route supérieure D333 entre PATRIMONIU et FARINOLE, mais la visite en est interdite à cause des risques de chute de pierres.

Eglise : D’après l’inventaire des biens paroissiaux dressé le 5 novembre 1760 par Antonino ANTONETTI, curé de la paroisse en présence de Giovanni MONTI, procurateur, et Sgr Gio-Batta GENTILI, paroissien, l’église fut réédifiée en 1720 sur les fondations d’une église plus ancienne. Les travaux se poursuivirent jusqu’en 1748. En 1753 les murs furent recouverts de chaux. Sur le frontispice on peut voir un ex-voto en marbre avec une date 1490 et le nom FARINOLA qui pourrait avoir appartenu à l’église primitive. Les Saints patrons Côme et Damien sont fêtés le 26 septembre. Une messe et une procession sont l’occasion de réunir tous les farinolais et les voisins des autres villages alentours.