Le Nebbiu - Conca d'Oro | Piève

pieve

Piève - A Piève

20245 PIEVE
Tél : 04 95 37 63 39
Fax : 04 95 35 65 52
tete de maure
Le lundi et mardi :
14h à 18h
Le mercredi et vendredi : 8h à 12h

Proche du désert des Agriates, Pieve est un village ancien, occupé depuis la préhistoire, comme en témoignent les nombreux vestiges retrouvés sur son territoire. A l’ancien village d’Azzigliani, (Asigliani a été  abandonné au profit  de Pieve et de Sorio où l'on retrouve encore des patronymes en usage dans l'ancien village), dont on distingue seulement les ruines d’une chapelle, on trouve une grotte préhistorique, contenant quelques éléments de mobilier. Devant l’église paroissiale San Quilico, remaniée sur des bases médiévales, on peut observer les trois statues-menhirs, rebaptisées Bucentone et Murellu, et Murtola ainsi que le Capu Castincu, qui est une tête de statue-menhir. Dans les environs, une randonnée mène au col San Nicolao, où l’on peut voir les ruines de la Chiesa Nera (l’église noire), construite au XIIIème siècle. Appareillée en serpentine verte, pierre locale, le baptistère primitif de cette ancienne église piévane, daterait du 9e siècle avant J-C. Reconstruite et agrandie par la suite, son aspect actuel date du 13e siècle.

Historiquement, Le Nebbiu était divisé  en 3 Pieve San Quilicus,  Santu Petru et Tuda. Les pièves du Nebbio étaient dominées  au Moyen-âge par les seigneurs de Pietr’allaretta, seigneurs de la famille des « Cortinchi ». Ils quadrillaient le territoire du Nebbio par un réseau de « castelli », châteaux et maisons forte. À l’origine, la population occupait le village d’Asigliani près de « A Chiesa Nera », progressivement abandonné à partir du XVIème siècle au profit de Pieve où ont été érigées d’autres maisons-forte.

Le village de a Pieve  (la Pieve devenu Pieve) était le lieu de  l'église Piévane de San  Quilicus de la Pieve du même nom, comprenant  outre Pieve les villages de Murato, Rapale et Sorio.

Pieve est un bon point de départ pour découvrir la région par les multiples sentiers muletiers qui la traversent.

Fête : 15 juillet