Pays Ajaccien | Afa

Afa

Afa

20167 AFA
Tél : 04 95 10 90 00
Fax : 04 95 22 93 09
tete de maure
Du lundi au vendredi :
8h30 à 12h - 14h à 16h

Dans l’arrière-pays d’Ajaccio, Afa est un village entouré de moyennes montagnes de granit rose. Son église. A l'origine le village d'Afa était un hameau de la commune de Bocognano. En 1852 la commune d'Afa fût crée grâce à l'abandon de terres de Sarrola, de Mezzana et d'Alata. Le premier maire d'Afa s'appelait Carlo Calvelli qui fût élu de 1852 à 1858. Carlo Calvelli est mort à 48 ans en 1858. Le village a été peuplé par les bergers de Bocognano lors des transhumances pour les brebis. C’est pour cela que les familles anciennes d'Afa sont originaires de  Bocognano. L’été beaucoup d'Afaiens se retrouvent dans le village de Bocognano.

Afa compte quatre hameaux: Piscia rossi, Pastriccialene, une partie de Baléone et le centre d'AFA. Les quartiers d'Afa :Ogliastrone ,u Furellu ,Valle di caseta ,Favale ,Casaccia ,Felasca, Penello, Pelave,Vigna piana,Coraciole,a Radica ,le chemin des vignes Piscia rossa ,Casa martino et le centre du village(Piscia rossa se trouve a l'extérieur du village).Le village a son propre club de foot qui se nomme' A.F.A. (Afa Football club).

Un peu d'histoire :

En 1678, quarante familles de Bocognano fréquentaient l'espace du territoire d'Afa, qui a été érigé en commune en 1851. Le lieu de vie le plus ancien semble être Ogliastroni.

Voici un extrait de « Storia Veridica della Corsica » rédigé en 1730 par l'Abate F-M Accinelli (genova)

...« Gli abitanti di Bucugnano une di luoghi più alpestre nella pieve di Celavo per lo più sogliano andar ad abitare nella spiaggia di Affa distante 5 miglia da Aiaccio, duvé una chiesuola di San Antone Abbate, ove si celebra la Messa per loro commoda »...

Lieux de cultes : San Paolo et San Antoni : Sans doute une Monaccia sur le sentier vers Zalla, au col du Pozzu, où il y a la ruine d'un ancien calvaire.

Elle a été construite sur l'emplacement d'une chapelle très ancienne, qui avait une ARCA sur la place, non loin de l'entrée principale. Les travaux ont débuté en 1862, sous la responsabilité de l'architecte Magliola et de l'entrepreneur Louis Sciarelli. Le curé de paroisse étant l'abbé Papi. Le 20 janvier 1867, les travaux exécutés avaient coûté 10.700 francs et ceux  restant à faire étaient estimés à 9300 francs. Le clocher a été érigé en même temps que l'église. En 1867 on fit l'acquisition d'une cloche.

Le presbytère  a été construit en 1877 par l'abbé Jean Baptiste Sciri, originaire de Vico et curé citoyen de Sarrola Carcopino en 1902.

Fête patronale : 13 juin