Pays Ajaccien | Cuttoli Corticchiato

Cuttoli Corticchiato

Cuttoli Corticchiato - Cuttoli è Curtichjatu

20167 CUTOLLI CORTICCHIATO
Tél : 04 95 25 61 35
Fax : 04 95 25 86 87
tete de maure
Du lundi au vendredi :
9h à 12h et 14h30 à 17h

La commune de Cutuli è Curtichjatu, d’une superficie de 3037 ha étagés de 13 à 1313 m. d’altitude, est constituée de trois hameaux principaux situés de 500 à 650 m (Curtichjatu, Cutuli, Pedi Muredda) et d’une zone d’habitat diffus entre 50 et 150 m (la Plaine). Les plus anciennes implantations humaines connues remontent à l’Age du Fer (i Castiddà, u monti di a Torra) ; d’autres sites (a Monaccia) concernent l’occupation romaine, d’autres plus récents (San Petru Vecchju, San Martinu u Vecchju) renvoient au début de la christianisation. Une voie de communication, qui reliait le sud et le nord de la Corse, passait par le col San Petru (anciennement le col du Prunu), voie qu’emprunta Boswell qui fit étape à Cutuli en octobre 1768. L’église actuelle, qui se situe à équidistance des deux hameaux, fut construite à partir de 1850 et achevée en 1890 après que l’ancienne eut menacé ruine. Elle-même fut érigée à la suite probable de la désaffection de San Martinu u Vecchju, oratoire situé sur la route des cols entre Cutuli et Pedi Muredda, dans le courant du Moyen Age.

Une Cunfraterna di a Santa Croce» créée il y a plusieurs siècles perpétue et entretient les pratiques cultuelles. Au XVIème siècle, le village de « 150 âmes » était l’allié d’abord de Sampieru puis de son fils et d’Alphonse d’Ornano (1567). Une bataille eut lieu à Curtichjatu, à l’avantage des génois et les maisons furent brûlées. Les années 1768-1769 virent le village tour à tour investi par les Français et libéré par les Patriotes corses. Comme beaucoup de villages corses Cutuli è Curtichjatu connaîtra de nombreux épisodes sanglants liés à des « vindetti ». Le célèbre bandit Bocognano tînt le maquis pendant de nombreuses années. En 1769, Cutuli et Curtichjatu étaient deux entités distinctes qui devinrent une seule et même communauté de près de 420 habitants. A la veille de la guerre de 1914, à laquelle le village paya un lourd tribut, une vaste châtaigneraie, des oliveraies, une vingtaine de moulins et de pressoirs, une fabrique d’ébauchons de pipes, une dizaine de forges, des métiers à tisser, de nombreux troupeaux et la mise en culture du moindre arpent de terre faisaient vivre plus de 1300 habitants.

Ainsi que l’évoque la berceuse du « Cuscionu », les tisserands de Curtichjatu étaient réputés pour la finesse de leur tissu : « Di lu pannu sfinazzatu, chi si tessi in Curtichjatu ». L’histoire du village c’est aussi le départ de centaines de personnes dans les « Colonies ». Près de 150 Cutulesi étaient installés au Maroc au milieu du XXème siècle. Mais la commune avec 1953 habitants (recensement de 2009) s’inscrit fortement aussi dans la modernité avec une progression régulière de l’urbanisation, un certain développement économique, de même qu’une vie associative active, tant religieuse que profane. Ses nombreux restaurants et locations diverses attirent une clientèle avertie, ainsi que ses producteurs agro-alimentaires labellisés (charcuterie traditionnelle, farine de châtaignes, liqueurs, huile d’olive, confitures, miels, fromages..) de même que ses artisans réputés (poterie, pâtisserie, coutellerie...)

Son environnement reste préservé, avec un des rares sites de pivoines endémiques (« paeonia corsica ») qui demande protection et respect. Un circuit de randonnées balisé offre aux visiteurs tous les charmes de la moyenne montagne. Tous ces éléments font de Cutuli è Curtichjatu une commune attractive prisée par de nombreux visiteurs.