Sartenais - Valinco | Moca-Croce

Moca Croce

Moca Croce - Macà Croci

moca croce

Au carrefour de voies anciennes, dans un magnifique environnement sauvage, Moca-Croce est un village de caractère traditionnel, riche en histoire. C’est là que vivait le célèbre Il Cioccio (le hibou) qui, dans sa jeunesse, terrorisait la région. L’abbé Susini tenta de le raisonner, en vain, le jeune homme ne craignant rien ni personne. Prenant cet avertissement pour de la provocation, Il Cioccio tua le prêtre, et prit le maquis. Il fut arrêté quelques mois plus tard.

On a prouvé l’existence au Xème siècle de l'abbaye Santa Maria de Cruscaglia qui relevait de l'abbaye San Benigno de Gênes. Alphonse Sampiero, qui avait pris la tête de la révolte à la mort de son père, Sampiero Corso, y fut abattu par les génois.

On peut également admirer un monument circulaire torréen à la pointe de Balestra, au sud de la commune. Selon la légende, il y aurait à cet endroit des souterrains qui mèneraient aux ruines d’une église. Il s’agit en fait d’un tertre abritant deux chambres circulaires, où l’on a retrouvé des cendres et quelques ossements. Les spécialistes en ont donc déduit que ce monument devait être un lieu de culte torréen, proche de sépultures.